Archives: Nouvelles

  • -

Adoptez une bonne posture devant les écrans!

iStock_000062636948_Double

Vous avez manqué la chronique de l’Association des chiropraticiens du Québec à l’émission Trucs & cie sur les ondes de V? Regardez-la à nouveau en cliquant ici.

Le syndrome du text neck est le nom donné aux problèmes de cou reliés à la posture adoptée lors de l’utilisation des téléphones cellulaires ou des tablettes. Il est de plus en plus fréquent car l’utilisation augmente beaucoup, et ce, pour tous les groupes d’âges.

Lorsque la tête est penchée vers l’avant, son poids augmente de 10lbs par pouce d’antériorité. Cela crée une tension plus importante sur les vertèbres cervicales, augmente la compression discale et la possibilité d’arthrose précoce. La mauvaise posture a un lien direct sur la santé et sur l’apparition de problèmes de santé.

5520ad6743bf3d6e3abb92c79636d754

Les trois courbures naturelles de la colonne sont importantes pour supporter efficacement le poids du corps. Lorsque les courbures sont modifiées, les muscles du cou et du haut du dos doivent travailler plus fort pour supporter la tête. Cela peut entraîner de la fatigue musculaire et articulaire et favoriser l’apparition de douleurs.

Une bonne posture diminue le stress au niveau des articulations, augmente les taux de testostérone et de sérotonine et diminue les taux de cortisol (hormone reliée au stress).

Les symptômes les plus fréquents sont:

– Céphalées de tensions
– Raideurs au cou et haut du dos (point entre les omoplates)
– Douleurs aux épaules
– Engourdissements dans les mains

Comment éviter le cou texto ?

– Tenir le cellulaire ou la tablette le plus possible au niveau des yeux (garder le cou dans une position neutre)
– Prendre des pauses fréquemment
– Faire des exercices d’étirement pour activer la circulation sanguine dans les muscles et relaxer
– Garder les coudes près du corps en tenant le cellulaire ou la tablette
– Utiliser un support lorsqu’on veut le déposer sur une table pour l’incliner et le surélever
– En position assise, s’assurer que la région lombaire de la colonne est bien supportée (cela a un impact direct sur la posture du haut du corps)
– Penser à sa posture (rentrer le menton, oreilles alignées avec les épaules et rouler les épaules vers l’arrière)
– Dans le lit ou sur le fauteuil: mettre des oreillers/coussins sur les genoux pour déposer les bras et surélever la tablette
– Éviter de tenir le téléphone entre l’oreille et l’épaule. Opter pour le main-libre ou le bluetooth lorsqu’on a besoin de faire autre chose en même temps

 

Besoin de conseils personnalisés? Faites appel à votre docteur en chiropratique!

 

Référence:

Power Posing: Brief Nonverbal Displays Affect Neuroendocrine Levels and Risk Tolerance


  • -

Bien choisir pour bien dormir

happy couple sleeping in bed

Vous avez manqué la chronique de l’Association des chiropraticiens du Québec à l’émission Trucs & cie sur les ondes de V? Regardez-la à nouveau en cliquant ici.

Nous passons le tiers de notre vie à dormir. Il est donc très important de faire un choix judicieux quant à notre matelas et notre oreiller.

Plusieurs facteurs sont à considérer dans le choix du matelas.

  • Votre poids
  • Votre position de sommeil
  • Votre niveau d’agitation pendant la nuit

Un matelas trop mou pourra entraîner des douleurs lombaires et cervicales alors qu’un matelas trop dur pourra créer des points de pression désagréables et nuire au sommeil. Il est donc primordial d’essayer le matelas en magasin. Lors du choix de l’oreiller, il est essentiel de choisir celle qui conviendra le mieux à votre physionomie et à votre posture de sommeil.

Pour plus d’informations, cliquez ici. Besoin de conseils personnalisés? Faites appel à votre docteur en chiropratique!


  • -

Ho Ho Ho, attention à votre dos!

iStock_000007736407_Large

Alors que les enthousiastes se hâtent de garnir leurs maisonnées de lumières multicolores, de bonhommes de neige gonflables et de rennes aux nez rougeoyants dès la fête de l’Halloween terminée, nombreux sont ceux qui profiteront des belles journées ensoleillées que Dame Nature nous réserve encore afin de mettre la fine touche à leurs décorations de Noël à l’extérieur.

 

GRIMPER EN TOUTE SÉCURITÉ

 

Que vous affectionniez le style de décorations lumineuses de style champêtre ou contemporain, d’une exubérance multicolore ou d’une sobriété élégante, prudence est de mise afin d’installer vos projets bien inspirés. Avant de grimper dans votre échelle pour fixer à la toiture votre éclairage des fêtes, soyez certain d’être loin de tous filages électriques. Évitez également d’appuyer votre échelle sur un arbre dont une branche pourrait toucher à une ligne électrique. La décharge, si elle n’est pas mortelle, fera inévitablement de graves dommages. Évitez toutes témérités superflues. Bien que l’ébahissement de vos tout-petits soit l’effet recherché, cela ne vaut pas la peine de mettre votre vie en danger.

 

LE PLAISIR DE PRENDRE SON TEMPS

 

Travailler à l’extérieur et souvent en hauteur comporte son lot de périls. Trop peu de précaution dans les mouvements peut agresser la colonne vertébrale et mener à des complications telles que des douleurs lombaires, des hernies ou des torticolis, qui surviennent non seulement après un faux mouvement, mais aussi lorsqu’on est pressé de tout faire. Un conseil : plutôt que d’abattre tout le travail en l’espace d’un seul et unique dimanche après-midi, étirez le plaisir en famille sur quelques weekends. Quel plaisir de rentrer au chaud après des heures en plein air pour se réchauffer les mains autour d’une boisson chaude, oh combien réconfortante!

 

LE ROUGE ET UNE BARBE BLANCHE VOUS VONT À RAVIR?
De voir la magie de Noël illuminer les yeux des enfants, cela n’a pas de prix. Sauf si vous perdez pied en tentant d’incarner le célèbre barbu sur le toit de votre maison! Combien d’histoires rocambolesques avez-vous entendues d’amis, de cousins ou de voisins qui ont tenté des acrobaties imprudentes pour terminer leurs péripéties aux urgences? Si vous désirez épater la galerie, impressionnez-les par les multiples précautions que vous prendrez! Avant de monter sur le toit de votre résidence, assurez-vous qu’il soit exempt de neige ou pire, de glace. Aussi, demandez à quelqu’un de tenir fermement votre échelle au sol, pour une ascension et un retour sans anicroche.

 

QUELQUES CONSEILS PRATIQUES

 

  •  Ne dépassez jamais la longueur de vos bras dans vos mouvements. S’étirer au-delà de cette limite, c’est automatiquement trop en demander à votre colonne vertébrale. À long terme, vous n’y gagnerez rien, et risquerez une fâcheuse blessure. Privilégiez plutôt le travail d’équipe.
  •  N’oubliez pas d’effectuer des échauffements avant de vous mettre au travail, et étirez vos muscles et articulations une fois les tâches accomplies.
  •  Vous avez sorti gants et foulards pour travailler dehors? Cela n’empêche pas la déshydratation! Gardez toujours une bouteille d’eau à proximité, et buvez à tous les quarts d’heure.

 

INVESTIR DANS VOTRE SANTÉ
Alors que des millions de dollars sont dépensés par les Canadiens chaque année pour orner leurs demeures de lumières multicolores et de décorations scintillantes, pourquoi ne pas considérer consacrer une partie de ce budget à votre santé neuro-musculo-squelettique? Des visites régulières à un chiropraticien sont un investissement dont vous profiterez sur le long terme! Le temps des fêtes est une période faste où aucun effort n’est compté pour faire plaisir aux gens que l’on aime. Revenons à l’essentiel et faisons de la santé et du bien-être de chacun une priorité.